L'Internat des Orphelins de Hyjal

Le tableau de l'Orphelinat.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'histoire des Grumegueules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tingilwen
Orphelin(e)
Orphelin(e)


Nombre de messages : 43
Race : Elfe de la Nuit
Classe : Druidesse
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: L'histoire des Grumegueules   Lun 30 Jan - 19:08

Le repaire des Grumegueules

Lorsque la corruption de la Légion ardente se répandit jusque dans les forêts sacrées de Kalimdor, animaux et créatures sauvages furent les premiers à tomber sous son monstrueux pouvoir. Les animaux les plus doux succombèrent rapidement à l’influence des démons, se transformant en tueurs zélés, leurs chairs putréfiées, leurs esprits profanés.
Peu après, les furbolgs, les enfants ours de la forêt, connurent le même destin, rendus fous par la corruption ambiante. Cependant, malgré le chaos et la folie, une tribu furbolg parvint à échapper aux ténèbres qui étaient tombées sur Kalimdor. Dans la quiétude de leur repaire, les furbolgs Grumegueules attendirent la fin de la tempête, témoins impuissants de la lente transformation de leur forêt bien-aimée, désormais difforme et gangrenée. Lorsque les esprits de la forêt arrêtèrent de leur parler, les Grumegueules comprirent que leur terre nourricière n’était plus... et sans doute à jamais... La corruption s’était engouffrée si profondément sous la terre que, même après qu’Illidan le Traître eut consumé la source de la corruption (un puissant artefact démoniste appelé le crâne de Gul’dan) et vaincu Tichondrius, le chef des démons, la souillure qui avait frappé ces bois persista. C’est à cause de cette corruption que la forêt est connue depuis sous le nom de Gangrebois.
La Légion ardente vaincue, les furbolgs Grumegueules ont depuis peu fait leurs premiers pas précautionneux hors de leur repaire. Ils se méfient encore de tous les étrangers, craignant que ces derniers ne les prennent pour leurs frères corrompus et ne les attaquent. Cependant, les Grumegueules sont douloureusement conscients qu’ils ne pourront survivre seuls. Les aventuriers en quête de leur repaire au nord de Gangrebois, et qui réussiront à prouver leur amitié aux Grumegueules, apprendront alors ô combien ces derniers tiennent en estime leurs amis. Bien qu’ils ne possèdent guère de richesses matérielles, la tradition chamanique des Grumegueules est encore forte. Ils connaissent bien l’art de fabriquer des armures en peaux de bêtes et sont plus qu’heureux de partager leurs talismans de guérison avec les amis de leur tribu. Les Grumegueules désirent maintenant par-dessus tout mettre un terme aux souffrances de leurs frères corrompus et trouver un remède qui permettra guérir les blessures que la corruption de Gangrebois a infligées à la terre, afin qu’un jour l’antique forêt résonne à nouveau des chants et des rires des enfants des bois.

* Une grume est une pièce de bois, formée d'un tronc d'arbre ou d'une portion de tronc, non encore équarrie et couverte de son écorce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'histoire des Grumegueules
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Internat des Orphelins de Hyjal :: Le coin des Archivistes. :: Bibliothèque d'Asinarius-
Sauter vers: